Messages récents

Pages: [1] 2 3 ... 10
1
J’ai rajouté 2 personnes Avec moi!
2
virement fait pour nous trois  :merci:
3
News / Re : Re : La nouvelle Shelby GT500 en fuite ?
« Dernier message par Fanto_mas le Aujourd'hui à 17:55:06 »
Janvier 2019 !!!!!

C’est pas si loin que ça 😜

tu ne l'auras pas pour Noël !  ;D :)D
4
Guide d'achat / Essais longue durée / Re : La Caterham 160/165
« Dernier message par Fanto_mas le Aujourd'hui à 17:53:58 »
un vrai engin de passionné ! le prix la puissance on s'en fou ! le plaisir à l'état pur.
comme j'aime.
bravo a toi pour ce post très intéressant, perso je ne connaissais pas du tout cette version !

 tgenial
5
Guide d'achat / Essais longue durée / Re : Re : La Caterham 160/165
« Dernier message par Fab45 le Aujourd'hui à 17:35:00 »
Wahouuuuu c’est top ça Fabien! Tu gères!!!
Merci, mais je me suis bien aidé d’un article qui reflète vraiment bien le concept et les sensations de conduite de ce petit jouet  :rougi:
6
Guide d'achat / Essais longue durée / Re : La Caterham 160/165
« Dernier message par Matth28 le Aujourd'hui à 16:33:41 »
Wahouuuuu c’est top ça Fabien! Tu gères!!!
7
Guide d'achat / Essais longue durée / La Caterham 160/165
« Dernier message par Fab45 le Aujourd'hui à 16:20:49 »
Cela fait presque un an que je roule avec ma petite "Cat" 165 avec laquelle je me régale et elle affiche à ce jour un peu plus de 7000kms.
Ce n'est pas une voiture impressionnante par sa puissance ni ses performances, mais c'est le plaisir de conduite à l'état brut  F1]
Cela reste une petite anglaise artisanale avec sa finition approximative et une période de déverminage à la sortie de l'usine (pour ma part juste un relai de pompe essence).
La 165 est très légère et ça se ressent aux volant. Le moulin n'a rien d'un "moulin à café", il réagit de manière franche voire brutale. La monte étroite associée à ce moteur la rend incroyablement facile à faire glisser et cependant à rattraper, l'ensemble est très joueur. Le freinage demande une période d'adaptation.



Présentation
Pour commencer, éclaircissons un point : les Seven 160 et 165 sont exactement la même voiture. Le 5 signifie Euro5 et est la dénomination choisie pour les versions d'exportation hors du Royaume-Uni. L’idée de la 160 est née durant un voyage de David Ridley, responsable commercial en chef, au Japon, qui est le troisième marché de la marque après le Royaume-Uni et la France. L'idée était de faire une voiture qui rentrait dans les critères des "Kei cars", ces petites voitures qui bénéficient au Japon d'aides gouvernementales sur les taxes, le stationnement et l'assurance. Pour ce faire, il fallait des dimensions inférieures à 3,40m en longueur et 1m48 en largeur et un moteur de 660 cm3 ne délivrant pas plus de 64 ch.

Les Seven faisant 3,38m de long, il n'y avait aucun problème de ce côté là, par contre même le châssis S3 (étroit) était trop large, avec ses gros pneus et son train arrière à suspensions indépendantes. La voie arrière a donc été raccourcie en revenant à un antique essieu rigide et à ses extrémités prennent place de minuscules pneus montés sur des jantes en tôle de 14". Mais avant tout cela, il fallait un groupe moto-propulseur répondant aux critères stricts de downsizing. C'est auprès de Suzuki, grand pourvoyeur de Kei cars sur son marché national, que la marque anglaise a trouvé un accord commercial. Le constructeur japonais fournit donc un moteur complet avec boîte de vitesses à cinq rapports. Si l'idée était de fabriquer une Kei Car, l'envie était aussi de proposer un "retour aux sources" pour la Seven dont la récente montée en puissance avait pu l'écarter. Le modèle d'entrée de gamme proposait déjà 120 ch avec son 1.6 Ford Sigma et son prix était bien au-dessus de la barre des 30.000 €. La Seven 165 fait donc d'une pierre deux coups en étant de surcroît homologuée dans toute l'Europe.



Le poste de pilotage
Devant vous, le classique tableau de bord simplifié à l'extrême avec des boutons qui s'étalent sur toute la largeur. Celle-ci étant faible, on a accès à tout sans difficulté. Impossible de se tromper ou de perdre du temps à chercher comment faire ceci ou cela, ici c'est un bouton = une fonction ! Dans la Seven on ne risque pourtant pas l'indigestion de boutons... car il y a peu de fonctions tout simplement. Si vous cherchez une voiture pleine d'accessoires, passez votre chemin ! Ici, vous n'avez que les fonctions primitives obligatoires telles que les phares, les clignotants, les essuie-glaces (grand luxe, avec lave glace !). Le volant, à petit diamètre mais épais se prend très bien en main, un régal à l'usage. Quant aux clignotants suscités, c'est un bouton poussoir juste à côté du volant, poussez le vers la gauche ou la droite pour indiquer où vous comptez aller. Un peu déroutant au début, mais pas moins pratique que des commodos classiques si ce n'est qu'il faut forcément lâcher une main du volant pour les actionner.

Si jamais vous avez froid, vous trouverez cachée sous le tableau de bord une tirette. Il suffit de la tirer vers vous pour avoir de l'air chaud et si vous avez chaud finalement, il suffit de la repousser pour avoir de l'air frais et si finalement vous avez froid... non, vous ne pourrez pas régler la température, c'est frais, ou c'est chaud. Enfin en hiver et décapoté, c'est chaud en bas et froid en haut !



Le moteur
C'est le très répandu et éprouvé bloc Suzuki K6A qui prend place sous le capot. Apparu en 1994 dans l'Alto, il a déjà fait ses classes, entre autres, dans la Suzuki Cappucino. Ce précurseur du downsizing est un 3 cylindres turbo de 658 cm3 et développe initialement 64 ch au Japon, mais les ingénieurs de Caterham l'ont fait évoluer pour la version européenne et il offre désormais 80 ch à 7000 tr/min et 107 Nm à 3400 tr/min.

Avec le poids très contenu de la Seven 165, ce petit moteur fait des merveilles et la voiture décolle aussi vivement qu'une mouche évitant de se faire écraser. Les performances sont certes modestes au vu de la production actuelle, à peine plus de 160 km/h en vitesse maximale notamment. Les 6,9 secondes demandées sur l'exercice du 0 à 100 km/h ne sont pas non plus exceptionnelles, surtout pour une Caterham, mais là n'est pas sa vocation. En conduite sur petites routes, les 80 ch réagissent à la moindre sollicitation de la pédale de droite de façon étonnante et malgré son faible couple le 3 cylindres turbo relance les 490 kg du roadster entre chaque virage de façon bien suffisante. Si la cylindrée de dé à coudre permet de prendre 8000 tr/min, dans les faits il est bien inutile de dépasser la régime de puissance maximale, après quoi la courbe s'écroule rapidement et on ne gagne rien au changement de rapport.



Sur la route
Cette Caterham est définitivement faite pour les petites routes sinueuses où son petit moteur ne donne pas l'impression de manquer d'allonge et de puissance entre deux virages.

Caterham a choisi de mettre sur la Seven 165 des amortisseurs plus souples que sur ses autres modèles, pour contrecarrer le manque de puissance et ainsi rendre la voiture plus mobile et ludique. Malgré cela, la tenue de route est bonne et la Seven ne surprend pas par des décrochages intempestifs ou indésirables, même lorsqu'on attaque un peu. Le train avant précis s'inscrit en courbe et l'arrière se place sans rechigner, sans à-coup. Par contre, si vous êtes joueur et que vous voulez que l'arrière soit vraiment mobile, rien de plus simple, en entrant en courbe assez fort sur les freins donnez un coup de volant et la voiture se place en dérive et le peu de puissance permet un dosage facile sans risque. Une vraie école de pilotage ! Pour autant, il ne faut pas en abuser, surtout sur des routes où se mettre en travers, même de façon "aisée", signifie prendre toute la largeur...

Dans les choses à savoir mesurer, le freinage. Ce n'est pas le point fort , sans aucune assistance ni ABS bien sûr, bloquent facilement les roues sans une sérieuse habitude. Sur la 165, avec des pneus Avon ZT5 en 155/65 R14, c'est encore plus délicat. La force de freinage dépasse vite le potentiel d'adhérence et provoque quelques frayeurs, surtout sur route humide. Au final, la Seven 165 demande juste à laisser tomber les facilités de la conduite moderne pour revenir aux fondamentaux et c'est bien là que se trouvent le plaisir et le sport, loin de la facilité.

Du plaisir, vous en prendrez plus qu'à votre tour avec cette Seven 165, même au rythme de la balade. Etre assis si près du sol, sans porte si vous le désirez, le postérieur posé sur l'essieu arrière et voir le long capot avec ses yeux de grenouille chromés qui ne demande qu'à plonger dans chaque virage, c'est unique. La boîte de vitesse, un peu dure et au débattement court, demande de bien décomposer les mouvements sans pour autant être un frein au plaisir, au contraire elle contribue à l'ambiance sportive. Avec la Seven 165, en augmentant le rythme vous augmentez le plaisir. Aux antipodes des voitures modernes aseptisées, tous vos sens sont mis à l'épreuve de façon exponentielle. Vous ne pouvez retenir ce petit sourire de satisfaction, vous avez l'impression de voler au ras du sol. A 90km/h avec l'air qui vous fouette le visage, la route qui défile à portée de main et la sonorité du moteur déjà haut dans les tours, vous avez l'impression de rouler deux fois plus vite en gardant une marge de sécurité importante. C'est là tout le charme de cette Caterham, donner un maximum de sensations avec un minimum de choses.
 
Caractéristiques
MOTEUR
Type : 3 cylindres en ligne 12 soupapes
Position : longitudinalAV
Alimentation : Injection indirecte +turbo + échangeur air/air
Cylindrée(cm3) : 658
Alésage x course (mm) : 68 x 60,4
Puissance maxi (ch DIN àtr/mn) : 80 à 7000
Couplemaxi (Nm à tr/mn) : 107 à 3400

TRANSMISSION
AR
Boîte de vitesses (rapports) : manuelle (5)

ROUES
Freins Av-Ar(Ø mm) : disques ventilés - tambours
Pneus Av-Ar : 155/65 R 14 Avon ZT5

POIDS
Donnée constructeur (kg) : 420 à sec
Rapport poids/puissance (kg/ch) : 6,1

PERFORMANCES
Vitesse maxi (km/h) : 161
0 - 100 km/h : 6"9

CONSOMMATION
Moyenne cycle mixte (L/100 km) : 4.1
Moyenne de l'essai (L/100 km) : 5
CO2 (g/km) : 114

Source L'Automobile Sportive.

7 raisons de conduire une Seven:
https://www.autocollec.com/sept-raisons-de-conduire-une-lotus-seven/
8
@stephbern as tu des nouvelles de tes amis?

@BRUNO LAURENCE
@sylver
@Corentin
Non pas de nouvelles .... 2 pour l’instant ( donc à rectifier
9
News / Re : La nouvelle Shelby GT500 en fuite ?
« Dernier message par Shelbyjb le Aujourd'hui à 10:32:00 »
Janvier 2019 !!!!!

C’est pas si loin que ça 😜
10
Pour les menus:
▪Fabien: E1 / P1 / D1
▪Isabel: E1 / P2 / D1
▪Carolane : E1 / P1 / D1
:maj:
Pages: [1] 2 3 ... 10