Auteur Sujet: L’Hypercar Glickenhaus 007 LMH a pris la piste  (Lu 34 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne Le Chignore

  • Modérateur
  • Pilote PRO
  • ***
  • Messages: 1738
  • Sexe: Homme
  • Département: 63120
  • Véhicule VDA: Caterham 165
L’Hypercar Glickenhaus 007 LMH a pris la piste
« le: 28 février, 2021, 07:41:41 am »
Glickenhaus

La Scuderia Cameron Glickenhaus a effectué les premiers roulages de son hypercar 007 LMH à Vallelunga.


Jim Glickenhaus a du mérite, car il faut oser se lancer dans une catégorie où il se frottera à des géants comme Toyota, Peugeot et désormais Ferrari. Il a été le premier à confirmer son engagement dans la catégorie Hypercar proposée par l’ACO.

En bonne compagnie
C’est Romain Dumas qui s’est chargé des premiers tours de piste, puisque le français, déjà auréolé d’un grand palmarès en Endurance avec Porsche, fait partie de la sélection « premium » recrutée par Glickenhaus, avec Ryan Briscoe, Pipo Derani (pilote réputé en IMSA), Franck Mailleux (également présent au circuit), Gustavo Menezes, Olivier Pla et Richard Westbrook. Il ne s’agissait évidemment pas de tests de performance ni même de longévité, mais d’un classique « déverminage » visant à vérifier que les systèmes embarqués fonctionnent correctement. Glickenhaus s’est néanmoins bien entouré, puisque l’exploitation est gérée en partenariat avec l’expérimenté Joest Racing et le moteur a été confiée au célèbre préparateur français Pipo, qui s’est occupé du V8 3.5 litres. Ce premier roulage a été l’occasion d’en entendre le bruit et le son est plûtot agréable !

Elle a du charme et du coffre
Les premières photos permettent aussi d’avoir un aperçu du look hypercar. La Toyota GR01 avait surpris (et même déçu certains) en raison de sa grande ressemblance stylistique avec les précédentes LMP1 mais la SCG 007 propose un style déjà plus conforme à l’idée que l’on se fait de ces hypercars Le Mans, à savoir un croisement entre le prototype (grands passages de roues, aileron de requin) et la supercar de route. L’avant, avec son long capot avant, a un petit air de l’Ultima GTR tandis que l’arrière est dominé par un très imposant aileron sur lequel sont greffés de nombreux appendices aérodynamiques, ce qui laisse présager d’un appui très important.


«Le premier jour avec la SCG 007 LMH a été très positif, a commenté Romain Dumas sur les réseaux sociaux. Le matin fut un vrai déverminage. Nous avons ensuite pu rouler sans problème durant l’après-midi. Il faut garder en tête que c’est une nouvelle voiture et un nouveau moteur pour une nouvelle catégorie de prototype. C’est toujours une étape importante du projet.»

D’autres séances sont prévues à Monza début mars, puis à nouveau à Vallelunga. SCG ne veut cependant pas précipiter les choses et devrait être absente de la manche d’ouverture de la saison du WEC, dans un mois, à Portimao.



Source: Leblogauto.com


 

SimplePortal 2.3.7 © 2008-2021, SimplePortal