Auteur Sujet: VW : Où l’on reparle d’une IPO pour Porsche  (Lu 33 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne Le Chignore

  • Modérateur
  • Pilote PRO
  • ***
  • Messages: 1738
  • Sexe: Homme
  • Département: 63120
  • Véhicule VDA: Caterham 165
VW : Où l’on reparle d’une IPO pour Porsche
« le: 19 février, 2021, 05:17:44 am »


Le groupe Volkswagen envisagerait de nouveau une introduction en bourse pour Porsche. A la clé, potentiellement 20 à 25 milliards d’euros.


Les introductions en bourse, ou IPO (Initial Public Offering) consistent à ouvrir tout ou partie du capital d’une filiale ou de la maison mère aux investisseurs du monde entier. Cela permet de lever des fonds qui peuvent servir à développer l’entreprise, financer des rachats externes, de la R&D, du remboursement de dette, etc. Cela ne signifie pas forcément la perte de contrôle de la société puisqu’une partie seulement peut être ouverte aux investisseurs.


Dans le cas de Porsche, ce n’est pas la première fois qu’on lit des rumeurs d’IPO. En 2018 par exemple, VW avait dû démentir de telles rumeurs, précisant que ce n’était pas à l’ordre du jour. Oui mais, l’ordre du jour a peut être changé depuis. En effet, le marché automobile est obligé de changer, à marche forcée, vers l’électrification et les véhicules hyper-connectés. Des développements qui coûtent très chers. Soit un constructeur s’allie à un autre pour un développement commun, soit il a suffisamment de trésorerie pour auto-financer sa R&D et les rachats de technologies.


Selon Manager Magazin, un magazine d’affaires mensuel allemand qui parle des affaires, de la finance et de la gestion, VW serait désormais enclin à procéder à une IPO, mais sans doute pas en 2021. Cela serait plutôt fait en 2022 si la conjoncture économique mondiale s’améliore. VW ouvrirait alors 25% du capital de Porsche pour en obtenir entre 20 et 25 milliards d’euros. Cela permettrait de garder un très large contrôle sur Porsche tout en récoltants quelques milliards d’euros au passage.

Financer la transition électrique
Plusieurs IPO ont eu lieu, et vont avoir lieu encore dans le monde de l’automobile. La plus spectaculaire médiatiquement parlant fut sans doute Ferrari qui a été détachée de FCA et donc l’entrée en bourse avait créée un réel engouement. Introduit à 52 dollars fin 2015, l’action Ferrari en vaut désormais 200 après un plus haut à $233,9 fin 2020.


Tout récemment, Daimler a indiqué vouloir séparer les opérations automobiles (sous le nom de Mercedes-Benz) des opérations camions. VW, déjà lui, faisait l’objet de rumeurs sur l’IPO possible de Ducati. Le but, encore et toujours de trouver des fonds.


Devant ces rumeurs, non démenties officiellement pour l’instant, le cours de l’action Volkswagen a bondit de 3,8% dans un volume d’échange qui est plus du double qu’habituellement.



Source: Leblogauto.com


 

SimplePortal 2.3.7 © 2008-2021, SimplePortal