Auteur Sujet: C’est la fin pour la Fiat 124 Spider  (Lu 18 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

En ligne Fab45

  • Modérateur
  • Pilote VIP
  • ***
  • Messages: 1184
  • Sexe: Homme
  • Département: 45
  • Véhicule VDA: Caterham 165
C’est la fin pour la Fiat 124 Spider
« le: 04 décembre, 2019, 10:32:56 am »
fiat 124

Lancée en 2016, la production de la Fiat 124 Spider s’arrête déjà après une carrière courte et plutôt confidentielle. Dommage, elle avait une bonne bouille !


Réinterprétation réussie de la 124 Sport Spider de 1966 conçue par Pininfarina, la Fiat 124 Spider était produite au Japon, dans l’usine de Mazda à Hiroshima, aux côtés de la Mazda MX-5 avec laquelle elle partageait sa base. Le projet initial était destiné à Alfa Romeo, qui aurait pu également jouer sur la nostalgie de son Spider des années 80, mais Fiat avait finalement récupéré le modèle.


Alors que la déclinaison japonaise, qui truste de meilleures ventes et bénéficie d’une meilleure image, poursuit sa route, le cousin italien cesse sa production et n’aura pas de modèle de remplacement. Dès janvier 2019, il avait été retiré du marché britannique. La Fiat 124 embarquait le 1.4 Multiair de 140 chevaux, laissant la version plus puissante de 170 chevaux à l’Abarth, auréolée de ses succès en rally-GT.


La coûteuse mise aux normes Euro6 de ce bloc moteur éprouvé a pesé dans la balance, de même que les contraintes logistiques de l’assemblage au Japon et un volume insuffisant des ventes pour un véhicule de niche qui a cependant obtenu des chiffres honorables. En 2018, 7698 modèles avaient trouvé preneur en Europe et un peu plus de 4000 encore cette année sur le vieux continent, contre un peu plus de 3000 exemplaires outre-Atlantique.


Mais ce modèle ne fait plus partie des plans. En Août dernier déjà, Olivier François, le directeur marketing de FIAT, avait laissé entendre que l’avenir de la 124 était condamné, arguant même que Fiat n’avait « aucune légitimité » dans ce domaine, malgré la tradition des roadster au sein de la gamme.


 Notre avis, par leblogauto.com
 Quand il y aura une bonne nouvelle sur la vénérable firme turinoise, promis on vous prévient ! Malgré ses faibles volumes, la Fiat 124 était plutôt une bonne affaire pour Fiat et lui permettait de valoriser un peu son image, à côté d’une gamme très 500-dépendante. L’éventuelle fusion avec PSA pourrait-elle rebattre les cartes encore une fois ?


Source: Leblogauto.com